Sélectionner une page

Travaux d’isolation

Estimer les coûts des travaux d’isolation de votre logement

Isoler un logement nécessite une bonne préparation. Compte tenu des coûts élevés de l’opération, il est essentiel de bien choisir les matériaux qui serviront d’isolants. Il est également primordial de trouver une entreprise compétente pour réaliser les travaux. Par ailleurs, différentes aides et subventions publiques existent pour permettre aux particuliers de financer leurs projets de rénovation et alléger ainsi la note.

travaux d’isolation de votre logement

Les travaux d’isolation, une obligation et une nécessité

Les nouvelles lois relatives à l’environnement et l’écologie imposent désormais la réalisation de travaux d’isolation thermique sur tous les bâtiments. Les nouveaux édifices seront mis aux normes pendant leur construction. En revanche, pour les logements anciens, les travaux d’isolation thermique doivent être réalisés à l’occasion de gros travaux de rénovation. Cette mesure vise à réduire la consommation énergétique des ménages en optimisant les performances thermiques des constructions.

Les déperditions de chaleur à l’intérieur d’un logement viennent essentiellement de la toiture (30 %), des murs (entre 25 % et 30 %) et des planchers (environ 10 %). Le plus souvent, elles sont causées par le manque d’étanchéité à l’air. Ainsi, outre la possibilité de réduire ses dépenses de chauffage, procéder à des travaux d’isolation améliore également le confort thermique du logement, en été comme en hiver.

Sur les vieux bâtiments, il s’agit de la première opération à effectuer dans le cadre de la transition énergétique. Si l’isolation est correctement réalisée, il est possible d’alléger sa facture d’énergie de 20 % à 30 % par an.

Coût moyen des travaux d’isolation (au mètre carré)

Le coût des travaux de mise aux normes thermiques varie entre 3 772 € et 5 658 €, avec un prix moyen de 4 715 € TTC. Les chiffres indiqués ci-après incluent à la fois le coût des matériaux et celui de la main d’œuvre.

  • Isolation des sols : entre 20 € et 40 €
  • Isolation des murs : entre 50 € et 110 €
  • Isolation des combles perdus : entre 35 € et 60 €
  • Isolation des combles aménagés : entre 60 € et 110 €
  • Isolation intégrée : entre 40 € et 110 €
  • Isolation par l’extérieur : entre 80 € et 130 €

Étant donné les coûts élevés des travaux d’isolation, il est important de bien cerner vos besoins. L’accompagnement d’un professionnel est ainsi vivement recommandé pour définir ensemble vos attentes et trouver la solution la mieux adaptée à votre budget et vos exigences.

Comment choisir les matériaux d’isolation ?

Les caractéristiques techniques des matériaux d’isolation sont déterminantes pour garantir le confort à l’intérieur du logement. De plus, la protection de la couche d’ozone étant toujours d’actualité, ils doivent contribuer à réduire la diffusion des gaz à effet de serre. Ils doivent toutefois répondre à des normes de qualité spécifiques, telles que la norme RT 2012 qui s’applique aux nouvelles constructions.

Vous trouverez facilement dans le commerce des isolants d’entrée de gamme aux performances honorables, mais aussi des produits haut de gamme plus chers et plus performants. Outre le prix, la durabilité reste toutefois un autre critère de choix essentiel. En optant pour des matériaux durables, vous serez tranquille pour de nombreuses années. De plus, ils vous permettent de bénéficier de diverses aides pour le financement de vos travaux.

De la qualité des matériaux d’isolation dépendront leurs performances et l’efficacité du système d’isolation d’un logement. Bien qu’il existe des valeurs de référence fournies par les autorités publiques, les critères des performances des matériaux proposés sur le marché varient en fonction des fabricants.

Bien s’informer pour assurer le succès de son projet

Il existe une multitude d’informations et de données à connaître pour assurer le bon déroulement des travaux d’isolation et il n’est pas toujours facile de s’y retrouver. Sachez ainsi que pour le cas d’un bien immobilier neuf ou en état futur d’achèvement (VEFA), le logement doit respecter les critères d’efficacité énergétique en vigueur : les travaux d’isolation sont donc déjà prévus dans le cahier des charges technique. Par contre, pour les bâtiments existants, la rénovation sera plus complexe étant donné qu’il faudra choisir les matériaux et le mode d’installation en fonction des caractéristiques techniques de la construction.

Il est ainsi recommandé de se documenter sur les diverses méthodes d’isolation, sur leurs avantages et leurs inconvénients, mais également sur les différents coûts engendrés par les travaux qui seront entrepris sur votre logement. Cette précaution vous permettra d’analyser toutes les possibilités qui s’offrent à vous et de faire les bons choix selon vos besoins. Vous pourrez en effet comparer les prix et les solutions disponibles en fonction de votre budget.

En plus des prix des matériaux et des techniques d’isolation, pensez également à vous renseigner sur les coûts des prestations des entreprises. Demander un devis auprès de plusieurs spécialistes reste ainsi un excellent moyen de comparer et de trouver les meilleurs rapports qualité-prix. Le devis des travaux vous permettra d’estimer le coût de vos travaux et vous sera également nécessaire pour obtenir les aides et les subventions diverses pour financer les opérations.

Aides et subventions disponibles

L’État a mis en place différents dispositifs pour accompagner les particuliers dans la mise en conformité énergétique de leur logement. Ces subventions et aides financières sont accessibles auprès de divers responsables concernés notamment les collectivités territoriales, les fournisseurs d’énergie, et l’Anah. Il s’agit entre autres de :

  • L’éco-prêt à taux zéro permet de financer les travaux d’isolation de toitures, de combles et de murs.
  • La réduction de 5,5 % de la TVA si le professionnel de l’installation achète lui-même les matériaux.
  • Des aides complémentaires venant des conseils régionaux, conseils généraux, mairies, etc., et destinées aux ménages à faibles revenus.
  • Le Crédit d’Impôt pour la Transition énergétique (CITE).
  • La « Prime Coup de Pouce Économies d’Énergie »
  • L’aide de l’Anah (agence nationale pour l’amélioration de l’habitat) pour les travaux d’isolation des parois opaques qui donnent sur l’extérieur ou sur des locaux non chauffés.

Ces aides sont souvent soumises à conditions, mais vous pouvez vous adresser à Espace Info Énergie de votre localité, à l’Agence Nationale d’Information sur le Logement ou à l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie pour connaître celles auxquelles vous pouvez prétendre. De plus, il est possible de combiner certains dispositifs pour optimiser le budget des travaux.

Vous avez un projet et vous souhaitez trouver un prestataire, un artisan ?

Grâce aux milliers d’entreprises inscrites sur Cotraitance, vous pouvez obtenir des devis gratuits de spécialistes sérieux et disponibles immédiatement.