Sélectionner une page

Pose fenêtres

Remplacer vos fenêtres en fonction de votre budget

Composantes à la fois esthétiques et pratiques de votre maison, les fenêtres doivent être soigneusement choisies selon vos besoins et vos envies, mais également respecter les normes exigées par les réglementations énergétiques. Cependant, optimiser le budget pour leur achat et leur pose est primordial pour réduire vos dépenses.

Remplacer vos fenêtres en fonction de votre budget

Changez vos fenêtres pour plus de confort

Les fenêtres font partie des éléments de la construction qui contribuent au confort des occupants. Elles jouent en effet un rôle essentiel dans la gestion de la lumière et de la température à l’intérieur des pièces. Il a été prouvé que les portes et les fenêtres peu étanches sont responsables de 10 % à 15 % des déperditions de chaleur dans un logement (source : Agence de la maîtrise de l’énergie).

Il est ainsi possible de miser sur les fenêtres pour optimiser le rendement énergétique de la construction. Le remplacement des fenêtres par des modèles plus performants est d’ailleurs recommandé pour optimiser l’isolation thermique et phonique. L’opération peut être réalisée en même temps que d’autres travaux d’isolation (combles, murs, plafond) pour profiter d’un intérieur douillet et réaliser des économies substantielles sur votre facture de chauffage. Le choix des fenêtres se fera en fonction de vos besoins, mais également du rendu énergétique et esthétique souhaité.

Quels types de fenêtres pour votre maison ?

Les volets classiques, vitrés ou non, sont souvent délaissés au profit de modèles plus modernes et plus design. Les fenêtres vitrées sont privilégiées pour gagner en luminosité et optimiser les performances énergétiques de la maison. Les baies vitrées, quant à elles, sont préférables pour les grandes pièces. Les performances thermiques varient par ailleurs en fonction des caractéristiques techniques des vitrages, notamment du fait qu’ils soient simples ou doubles.

Les structures sont généralement en bois, en PVC ou en aluminium, et déclinées en plusieurs teintes et finitions. Les fenêtres aux dimensions standards conviennent généralement aux nouvelles constructions. La fabrication sur mesure est toutefois possible auprès de professionnels, notamment pour les anciens bâtiments, les formes et caractéristiques techniques particulières. Le coefficient de performance de l’isolation thermique (Uw) et le coefficient de transmission lumineuse de la fenêtre (TLW) sont également des éléments qui doivent entrer en ligne de compte pour bien choisir vos fenêtres.

Prix moyen des fenêtres, uniquement les équipements

Le prix des fenêtres dépend de leurs principales caractéristiques techniques, mais également des fabricants et des commerçants.

  • Simple vitrage : entre 65 € et 80 €
  • Double vitrage : entre 150 € et 280 €
  • Fenêtre en PVC : entre 85 € et 316 €
  • Fenêtre en bois : entre 109 € et 305 €
  • Fenêtre en bois/alu : entre 500 € et 910 €
  • Fenêtre alu : entre 746 € et 980 €
  • Porte-fenêtre en PVC : entre 227 € et 490 €
  • Baie vitrée : entre 810 € et 1600 €

Que ce soit pour les fenêtres standards ou pour les modèles sur mesure, les formes, dimensions, matériaux, finitions et les options diverses dont vous souhaitez bénéficier influenceront les prix.

Dépenses moyennes pour poser ou remplacer vos fenêtres

Le coût de vos fenêtres dépendra de plusieurs éléments : le modèle (forme, matériaux, vitrage, système de pose, options diverses) et les frais de livraison. Il faut aussi prendre en considération le prix de la main-d’œuvre qui s’élève entre 40 € et 120 € par fenêtre pour une dépose, et entre 70 € et 200 € par fenêtre pour l’installation. Que ce soit pour l’achat ou la pose de vos fenêtres, ou les deux, il est recommandé de s’adresser à plusieurs fournisseurs/professionnels et demander un devis à chacun d’eux.

Le devis vous permettra d’avoir une idée plus ou moins précise du coût total des travaux, et de faire jouer la concurrence pour optimiser les prix et s’assurer que le budget prévu est suffisant. Il présentera entre autres le prix de la main d’œuvre, les frais de déplacement de l’artisan ou de son équipe si le nombre de fenêtres est élevé. Optimiser ces différents coûts est toutefois possible en prenant quelques mesures.

Bien choisir les installateurs

Il ne suffit pas de trouver les fenêtres qui répondent exactement à vos besoins et aux normes relatives aux performances énergétiques. Il faut également bien choisir les professionnels à qui vous confierez leur installation. Jouer les bricoleurs peut réduire le coût de la pose de vos fenêtres, mais se présente également comme une opération risquée si vous ne disposez pas des compétences et des outils nécessaires.

Faire appel à des menuisiers spécialisés dans la pose des fenêtres est préférable afin d’être sûr de bénéficier de prestations de qualité. La mise en place est en effet particulièrement délicate, puisque l’opération nécessite un savoir-faire spécifique et une bonne maîtrise des techniques de pose adaptée à chaque type de fenêtre.

Bénéficier des aides et subventions

Vous pourrez bénéficier de plusieurs aides auprès de l’État, des collectivités locales, des fournisseurs d’énergie, des caisses de retraite ou de prestations familiales et de l’Anah pour le changement de vos fenêtres. Il s’agit entre autres :

  • de la prime énergie
  • des aides de l’Anah dédiées aux travaux de rénovation énergétique
  • du crédit d’impôt transition énergétique (CITE)

de l’éco-prêt à taux zéro pour financer l’achat de vos nouvelles fenêtres.

Toutefois, pour prétendre à ces aides diverses, il faut respecter toutes les réglementations relatives à l’économie d’énergie aussi bien dans le choix des fenêtres que celui des prestataires. Recourir à un professionnel qualifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) demeure ainsi obligatoire pour espérer bénéficier de ces dispositifs.