"/>
Sélectionner une page

Travaux climatisation

Poser ou remplacer une climatisation : combien ça coûte ?

La présence d’un système de climatisation dans un logement contribue au confort des occupants. Ce dispositif permet aussi bien d’équiper des bureaux professionnels que des bâtiments à usage d’habitation. Le prix du climatiseur dépendra à la fois du modèle choisi et des performances souhaitées. Le coût des travaux d’installation variera aussi en fonction des prestataires.

 Prix de pose d'une climatisation

Pourquoi se doter d’un système de climatisation ?

La climatisation sert à rafraîchir une pièce pour assurer le confort des personnes qui s’y trouvent. Si les particuliers l’apprécient pour le confort qu’elle apporte de nuit comme de jour en été, les chefs d’entreprise y trouvent pour leur part un moyen d’offrir des conditions de travail optimales à leurs collaborateurs. Les dispositifs les plus performants permettent de réduire la température ambiante d’environ 9°C.

L’utilité du système de climatisation est prouvée dans plusieurs cas : dans les pièces à vivre de la maison pendant les saisons chaudes, dans les salles destinées à accueillir beaucoup de monde (salle de fêtes, locaux de travail en open space, etc.), dans les pièces où des appareils fonctionnement en permanence et dégagent beaucoup de chaleur, etc. Certaines entreprises équipent également leur salle des machines ou leur salle de serveur avec une climatisation adaptée pour éviter la surchauffe des équipements.

Elle est toutefois recommandée pour les bâtiments et les salles, dont les performances en isolation thermique sont faibles, notamment les pièces sous les combles, ou encore celles dont les vitrages des fenêtres n’offrent pas une isolation suffisante.

Les différents types de climatisation disponibles sur le marché

D’abord, il est bon de rappeler qu’un dispositif de climatisation est composé d’un appareil de refroidissement de l’air et, pour les grands espaces, d’un système de distribution adapté à la taille de la pièce. Les principales différences résident dans les technologies utilisées par les appareils pour rafraîchir l’air et diffuser l’air refroidi.

Il existe différents types de climatiseurs : monobloc, monosplit, multisplit, réversibles…

Comme son nom l’indique, le climatiseur dit monobloc est composé d’un seul et unique compartiment, qui contient l’ensemble du système de refroidissement (détendeur, compresseur, détendeur, évaporateur). La chaleur est extraite à l’aide d’une gaine d’évacuation. Cet appareil est mobile et facile à déplacer.

À l’inverse du monobloc, le climatiseur split est doté de deux unités (une située à l’intérieur de la pièce à rafraîchir et l’autre se trouvant à l’extérieur). Ce modèle se décline en deux versions :

– le monosplit qui est équipé d’une seule unité interne et d’une seule unité externe. Il est idéal pour une seule pièce ou un appartement.

– le multisplit qui se compose d’une seule unité externe et de plusieurs unités internes. Il permet de climatiser plusieurs pièces.

Aujourd’hui, on peut trouver dans le commerce des systèmes de climatisation estampillés « écologiques ». Mis au point très récemment, ces appareils embarquent des technologies aérothermiques et géothermiques. Ils offrent d’excellentes performances et un confort d’utilisation optimal.

De même, les pompes à chaleur sont désormais dotées d’innovations technologiques qui permettent d’améliorer leur efficacité.

Enfin, les appareils de climatisation dits « réversibles » sont des dispositifs qui peuvent être utilisés toute l’année. Ils disposent d’une fonction « chauffage » de sorte qu’ils sont utilisés pour se rafraîchir en été et pour se chauffer en hiver.

Prix moyen de l’installation d’une climatisation

Le coût de la mise en place d’un système de climatisation dépendra de plusieurs critères. Bien entendu, le modèle et la technologie de refroidissement et de diffusion constituent les premiers éléments qui déterminent le prix de chaque appareil. Ainsi :

  • Un climatiseur monobloc coûte entre 200 € et 4000 €
  • Un climatiseur monosplit coûte entre 350 € et 4000 €
  • Un climatiseur multisplit coûte entre 1500 € et 4500 €
  • Une pompe à chaleur Air Air coûte entre 2500 € et 3000 €

Le budget moyen pour la pose d’une climatisation est de 6830 €. Outre le prix d’achat des équipements, il faut également prendre en compte le coût de l’installation du climatiseur qui peut aller de 500 € à 1500 € en fonction des modèles, de la complexité de la pose et du professionnel qui sera chargé de l’installation. L’investissement total varie cependant entre 2480 € et 11 180 € et inclut aussi bien le prix des appareils et les services d’installation.

Le budget peut cependant être revu à la baisse avec les différentes aides disponibles pour les opérations concernant la transition énergétique : Le CITE (Crédit d’impôt pour la Transition énergétique) et l’éco-prêt à taux zéro), mais aussi d’autres primes et subventions.

Quelle climatisation pour votre bâtiment ?

Le choix de l’appareil et du système de climatisation doit être effectué en fonction des besoins de chaque bâtiment. Une climatisation à usage domestique ne convient pas pour un local professionnel, et inversement. La sélection se fera en fonction du type de locaux à climatiser et des performances souhaitées.

De ce fait, les monosplit sont parfaitement indiqués pour les petites pièces qui ne sont pas très peuplées. Pour une maison entière ou une grande salle (y compris les locaux professionnels), préférez un système multisplit assez performant pour couvrir les besoins des occupants.

Pour les bâtiments basse consommation, la climatisation réversible est la plus indiquée ; celle-ci permet en outre de faire baisser leurs dépenses de chauffage en hiver. Les constructions qui disposent d’un système d’isolation thermique performant miseront sur les systèmes à technologie aérothermiques et géothermiques ou les modèles récents de pompes à chaleur.

À qui faire appel pour la pose de votre climatisation ?

L’installation d’une climatisation est une opération délicate et doit être laissée aux bons soins d’un professionnel confirmé. De plus, le recours à artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) optimise les chances d’obtenir des aides financières diverses et des crédits d’impôt.

Pour bien choisir votre prestataire, il est conseillé de demander des devis à plusieurs professionnels et de faire jouer la concurrence afin de trouver le meilleur rapport qualité/prix pour les travaux de pose. Ce devis peut également être nécessaire pour la demande d’aide financière dans le cadre de la mise en place de ce type de dispositif.